header photo

I CAVALLI DEL BISBINO 

                                                                                       HOME

 

L’association:  

   

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes une organisation non-lucrative dont le but est de s’occuper, dans toutes les formes qui sont nécessaires, de la sauvegarde du troupeau des magnifiques chevaux haflinger,  mieux connus sous le nom des Chevaux de Bisbino. 
Durant l’hiver 2008-2009, lorsque la montagne était recouverte de plus d’un mètre de neige, deux groupes de chevaux sont descendus vers les villages situés plus bas, à savoir Sagno en Suisse et Rovenna en Italie, à la recherche désespérée de nourriture. Quelques années plus tôt, leur propriétaire qui possédait un alpage dans les hauteurs du Bisbino, était décédé, et les deux troupeaux survivaient sur la montagne en surmontant toutes les difficultés. Leur descente dans les villages suscitait de nombreuses plaintes, et le danger d’une séquestration des chevaux par les autorités se profilait, soit pour les réduire à la captivité soit pour les condamner à la boucherie. Certains propriétaires des lieux firent tout pour éloigner les chevaux des pâturages par tous les moyens.  De nombreuses associations et des personnes sensibilisées aussi bien suisses qu’italiennes se sont alors organisées afin de sauver ces chevaux en cherchant des solutions pratiques aux conflits qu’ils suscitaient. En mai 2010, les chevaux ont été menés vers les pâturages du Monte Generoso dans la région d’Orimento, des pâturages riches et abondants.  Cette fameuse transhumance réunissait une centaine de personnes volontaires, suisses et italiens, tous portés par le désir de sauver ces merveilleux chevaux. A partir de là, l’association qui porte leur nom est devenu le propriétaire de ces 24 chevaux et compte environ 400 membres aujourd’hui. La commune de Lanzo a mis généreusement un grand terrain à disposition d’eux où ils passent les mois d’hiver en étant affouragés et assistés par les volontaires. Le printemps les voit de nouveau partir sur les pâturages du  Monte Generoso ou ils restent jusque tard dans l’automne.